Livraison offerte France et Réunion à partir de 60€ d’achat !

Perte de cheveux au printemps : un phénomène saisonnier ?

Introduction

Le printemps apporte souvent une sensation de renouveau. Mais pour certaines personnes, il peut aussi accompagner un problème frustrant : la perte de cheveux. Si vous avez remarqué une augmentation de la chute des cheveux pendant cette saison, vous pourriez faire face à ce qu’on appelle : l’effluvium télogène

Qu’est-ce que l’effluvium télogène ?

L’effluvium télogène est un type de perte de cheveux temporaire. Il survient lorsque plus de follicules pileux que la normale entrent dans la phase de repos (télogène) du cycle capillaire. Divers facteurs peuvent déclencher cela, notamment le stress, les changements hormonaux, les carences nutritionnelles, les maladies ou les fluctuations saisonnières.

Perte de cheveux au printemps : un phénomène saisonnier avéré

Des études scientifiques confirment que la perte de cheveux au printemps est un phénomène réel.

On relève que près de 50% des femmes ont signalé une augmentation de la chute de cheveux au printemps. De plus, elle se produit principalement pendant les changements de saison

Explication du phénomène saisonnier

Il est intéressant de noter que de nombreuses personnes signalent une augmentation de la perte de cheveux au printemps. Bien que cela puisse sembler surprenant, ce n’est pas inhabituel. À la fin de l’hiver, notre corps peut réagir aux changements saisonniers, notamment à une exposition accrue au soleil et à des variations de température.

Augmentation de l’exposition au soleil: Au printemps, les jours s’allongent et l’ensoleillement augmente. Les rayons ultraviolets (UV) du soleil peuvent fragiliser les cheveux et favoriser leur chute.

Changements hormonaux: Le printemps est également associé à des fluctuations hormonales, en particulier chez les femmes. Ces changements hormonaux peuvent perturber le cycle de croissance des cheveux et entraîner une chute temporaire.

Conseils pour gérer l’éffluvium télogène sans dégarnissement

Adopter une alimentation équilibrée : Assurez-vous de consommer suffisamment de nutriments essentiels pour soutenir la santé de vos cheveux, tels que les protéines, les vitamines (notamment la biotine et la vitamine D) et les minéraux (comme le fer et le zinc).

Gérez votre stress. Pratiquez des techniques de gestion du stress, comme la méditation, le yoga ou la respiration profonde, pour réduire les niveaux de stress qui pourraient contribuer à l’effluvium télogène.

Consultez un professionnel de la santé : Si vous êtes préoccupé par la perte de cheveux persistante, consultez un dermatologue ou un médecin pour obtenir un diagnostic précis et des conseils adaptés à votre situation.

Utilisez des produits capillaires doux : Optez pour des shampoings et des revitalisants doux qui n’irritent pas le cuir chevelu et évitez les produits contenant des ingrédients agressifs.

Attention aux coiffures serrées. Évitez de tirer excessivement sur vos cheveux avec des coiffures serrées comme les tresses ou les chignons, ce qui pourrait aggraver la perte de cheveux.

En conclusion, la perte de cheveux au printemps peut être un phénomène déconcertant, mais souvent temporaire. En comprenant les causes potentielles, comme l’effluvium télogène saisonnier, et en adoptant des stratégies pour promouvoir une croissance capillaire saine, vous pouvez aider à atténuer ce problème et retrouver des cheveux forts et luxuriants. Si vous avez des préoccupations persistantes concernant la perte de cheveux, n’hésitez pas à consulter un professionnel de la santé pour obtenir une assistance supplémentaire.

Nos articles

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez-nous :